Un passé riche

Le nom de La Trappe est dérivé de l'abbaye française Notre-Dame de la Grande Trappe, en Normandie, Soligny-la-Trappe, également appelée La Trappe.

Repartons dans le temps et découvrons la riche histoire de La Trappe trappiste

1881

Fondation de l'Abbaye O.L.V. van Koningshoeven

À Berkel-Enschot, dans le Brabant, des moines trappistes français trouvèrent refuge. Un morceau de landes, avec des fermes et une bergerie. Les fermes étaient appelées « les Koningshoeven » ou fermes du Roi, suivant l'ancien Roi Guillaume II. Dans le monastère provisoire transformé en bergerie fut célébrée la première messe le 5 mars 1881. Cette date est la date de la fondation de l'abbaye.

1884

Création de la brasserie trappiste

Les Trappistes avaient besoin d'une source de revenus pour être auto-suffisants et accomplir leur devoir de charité. Ils décidèrent ainsi de brasser de la bière. C'est pourquoi, encore aujourd'hui, on brasse, dans les murs de cette abbaye, la bière selon les règles des Trappistes.

1891

Construction de la nouvelle brasserie

Pour financer la construction d'une abbaye, la construction d'une nouvelle brasserie fut lancée. La tour de malt fut également édifiée, ce qui détermine encore et toujours l'apparence de la brasserie.

1894

Construction de la nouvelle abbaye

Avec les recettes de la bière, la construction de la nouvelle abbaye peut enfin être financée. La brasserie et l'abbaye sont à ce jour une combinaison unique de patrimoine industriel et religieux.

1928

Introduction La Trappe Blond

Introduction de ‘La Trappe Blond’, une bière blonde à fermentation basse avec un degré d’alcool de 4%.

1936

Mise en service de l'embouteillage

La brasserie a commencé à mettre en bouteille elle-même : la machine pouvait atteindre 6 000 bouteilles par heure avec des capsules et des bouchons en liège. La capsule a supplanté le bouchon mécanique dans la brasserie, ce qui a permis aux Trappistes de pasteuriser la bière.

1949

Développement de la fabrique de limonade

Le monde de la brasserie souffrait, après la Seconde Guerre mondiale, d'un manque de matières premières. Il a même été envisagé de fermer la brasserie. Pour compléter les revenus en déclin de la brasserie, une fabrique de limonade fut alors lancée. Les boissons gazeuses produites furent commercialisés sous les marques Ariston et Whist.

1969 - 1979

Collaboration avec d'autres brasseries

La brasserie se développa alors en une brasserie de taille moyenne avec des bières brunes, des Pilsner, Dortmunder, Super et Bock. En raison de la demande croissante, une collaboration s'établit avec Stella Artois.

1980

Origine de la marque La Trappe

La collaboration avec Stella Artois s'arrêta et les moines reprirent alors le brassage en main. Ils commercialisèrent sur le marché une bière de fermentation haute sous le nom de La Trappe : la Dubbel. Dans la même année, fut lancée la Tripel.

1989

Modernisation de la brasserie

De la brasserie modernisée jaillit la première bière en 1989. Plus d'une centaine d'anciens bacs à levure et de réservoirs à lager avaient dû à cet effet faire place nette.

1991

Lancement de La Trappe Quadrupel

Lancement de La Trappe Quadrupel. La variante la plus forte en alcool de la Trappe (10% d'alcool). Initialement brassée en hiver au début, mais en raison du grand succès elle le fut rapidement toute l'année.

1999

Nouvelles bières

En 1999, un partenariat est conclu avec la brasserie Bavaria de Lieshout. Une nouvelle installation de mise en bouteilles afin de continuer à garantir la qualité des bières à l'avenir.

2003

Lancement de la bière Witte Trappist

En 2003 est lancée la Witte Trappist. La première et la seule bière trappiste blanche.

2004

Lancement de La Trappe Bockbier

En octobre 2004, La Trappe réintroduit son Bock traditionnel. La recette des années cinquante a servi de base. La Trappe Bock est encore produite sur une base saisonnière

2008

Nouveau local de dégustation

Dans la cantine, on organise de plus en plus de visites de la brasserie. La cantine devient alors un « local de dégustation » des bières des Trappistes. Le nombre de visiteurs avait tellement augmenté depuis 1984 qu'un nouvel espace de dégustation était nécessaire. Le local de dégustation prit la forme d'une bergerie, comme au tout début.

2009

Lancement de La Trappe Oak Agedd

La brasserie a restauré une ancienne tradition : faire fermenter La Trappe Quadrupel en fûts de bois. Cela crée une saveur complexe unique qui varie selon le type de fût.

2009

Lancement de La Trappe Isid'or

Pour célébrer le 125e anniversaire d'existence, une bière spéciale du jubilé a été brassée en 2009. Nommée d'après Isidore, le premier brasseur de l'abbaye de Onze Lieve Vrouw van Koningshoeven. Isid'or fut cependant si bien acceptée qu'il a été décidé d'inscrire cette bière trappiste à la gamme standard.

2010

Lancement de La Trappe PUUR

La brasserie lance La Trappe PUUR : une nouvelle bière trappiste fraîche et au goût parfumé de houblon avec 4,7% d'alcool. Élaborée à partir d'ingrédients biologiques de haute qualité.

La recette de PUUR est née de la combinaison d'un effort continu pour une qualité supérieure et d'un dévouement passionné à la bière, avec à l'esprit une bonne intendance pour la création de Dieu.

2013

La Trappe Jubilaris

Cette bière trappiste unique de La Trappe est spéciale et a été brassée une seule fois pour célébrer le 25e anniversaire de Dom Bernardus. Le 20 août 1988, il a fait ses vœux monastiques à l'âge de 20 ans.